En marche

Il y a une bonne quinzaine d’années comme d’autres j’ai acquis un Lomo. La chose est un appareil photo-jouet, rudimentaire, tellement rudimentaire que les photos empiétaient les unes sur les autres pour peu que la pellicule ait été maladroitement enclenchée, tellement basique que le flou est devenu l’une des matières préférées de ses adeptes. Bouger, bouger, et découvrir ce que les traces de lumières laissaient sur la pellicule.

Avec la nuit d’hiver, les éclairages nocturnes, et l’œil aiguisé d’un camarade j’ai retrouvé le goût de ces clichés. La nuit, j’utilise mon appareil comme un Lomo, je le laisse imprimer ce qui lui chante, couleurs comme sources de lumières, il fait presque tout ce qu’il veut.

Ce soir, j’ai décidé d’aller me ravitailler en café contre toute attente, le froid et l’humidité de ce midi m’ayant, croyais-je, dégoûtée du grand air pour la journée. Armée – doudoune, poches, baskets, pain-beurre-chocolat puis pain aux raisins -, je me suis offert une balade délicieuse, un vaccin.

P1190586

P1190584

P1190582

P1190579

P1190560

P1190569

Cette dernière image est ma préférée.

Le tricot sèche.

Bonnes balades nocturnes.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s